Rechercher
  • visio-crop

Rendement maïs : une baisse attendue en France

Visio-Crop a développé un modèle de prévisions de rendement maïs pour la France, l’Ukraine, le Brésil et les USA. Ce modèle prend en compte la météo du stade 6 feuilles mais également les images satellites.


A partir de ces indicateurs météo, un algorithme a été développé pour chaque région de France afin de prendre en compte les spécificités de chacune d’entre elle, entre autres les méthodes de travail, mais également la précocité des variétés, comme le stade phénologique.


Le modèle calcule un indice de rendement pour chaque zone (région) sur une échelle allant de 80% à 120%. Il prend en compte indépendamment le maïs irrigué comme le maïs conduit en sec, puisqu’il a été paramétré sur le rendement historique de chaque région.


Depuis le 10 mai, le modèle tourne chaque semaine avec les données météo (Température et Pluviométrie) réelles jusqu’à la date du jour, et avec les données prévisionnelles à 10 jours pour chaque région. Ceci nous permet de voir l’évolution du potentiel selon les conditions.

Pour l’année en cours (courbe rouge), l’indicateur de rendement est en baisse constante depuis les premières simulations du 10 mai et tout particulièrement depuis 2 semaines.


Il y a 3 explications à cette baisse :


N° 1 : Le manque de pluie qui se faire sentir sur les maïs qui sont conduit en sec.


N° 2 : Les NDVI biomasse ( indicateurs satellites) sont en dessous des normales sur un grand nombre de régions sauf en Aquitaine, Bretagne et Auvergne.


N° 3 : La canicule, qui touche la France, arrive au moment où le maïs est le plus sensible aux températures supérieures à 30-32°C.

En conditions optimales, l’émission du pollen commence dès l’apparition de la panicule male et se prolonge 5 à 7 jours. Au-delà de 30° C, l’émission du pollen est en forte baisse et d’autant plus quand les hygrométries sont basses. En cas de stress hydrique, ce phénomène s’accentue.


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout